Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content

Passiflore et sommeil : bienfaits, dangers, conseils

La passiflore est une plante originaire d’Amazonie, qui favorise le sommeil réparateur. Grâce à ses actions directes sur le système nerveux central, elle aide les dormeurs à atteindre un état de relaxation, de lâcher prise, et leur permet de retrouver un sommeil de qualité. Alors, quels sont les nombreux bienfaits de cette plante ? Comment l’utiliser pour dormir plus sereinement ? Quels sont les effets secondaires à connaître ? Focus sur cette plante apaisante qui vous veut du bien !

Passiflore et sommeil

La Passiflore : qu’est-ce que c’est ?

La passiflore est une plante vivace originaire des régions tropicales et subtropicales, et a été découverte par les conquistadors espagnols sur le continent américain. Elle était à l’époque utilisée par les populations autochtones afin de traiter les symptômes liés à l’anxiété

Encore aujourd’hui, les feuilles ainsi que les fleurs de la passiflore sont utilisées pour leurs vertus relaxantes, et sont une solution efficace pour lutter contre l’anxiété, apaiser l’insomnie et les troubles d’origine nerveux (spasmes, troubles gastriques…).

Les bienfaits de la passiflore

Retrouvez les bras de Morphée

La partie aérienne de la passiflore possède des flavonoïdes et des alcaloïdes : ce sont ces composants qui sont à l’origine de son activité bénéfique sur les troubles du sommeil

La passiflore a fait l’objet de nombreuses études cliniques au cours des précédentes décennies. Cette plante possèderait des vertus aussi efficaces que celles des médicaments benzodiazépines. En outre, elle est d’ailleurs l’un des seuls remèdes naturels dont l’efficacité a été comparée avec l’oxazépam, un anxiolytique classique. C’est la raison pour laquelle cette plante peut s’utiliser dans le traitement de l’anxiété généralisée. 

Elle agit contre la nervosité et les angoisses accumulées par le quotidien. En intervenant sur le système nerveux, ce calmant vous aide ainsi à trouver le sommeil plus rapidement et vous prépare à l’endormissement

Si vous vous réveillez en pleine nuit, et que vous avez du mal à vous rendormir, la passiflore vous permet de restaurer progressivement votre sommeil réparateur et à profiter de nuits de qualité.

Réduisez vos spasmes nerveux

La passiflore est également efficace dans le traitement des spasmes nerveux. Il s’agit d’une plante sans accoutumance ni dépendance, qui représente un excellent moyen de sevrage et un substitut aux hypnotiques classiques, qui peuvent créer de nombreux problèmes lorsqu’ils sont pris à long terme.

Réduisez votre pression artérielle

L’extrait de passiflore possède des taux intéressants d’enzymes antioxydantes et de molécules dotées de propriétés contre les radicaux libres. La passiflore peut aider à prévenir les troubles cardiovasculaires en réduisant la tension artérielle, mais également en protégeant les cellules des dégâts occasionnés par les radicaux libres.

Les autres bienfaits de la passiflore

La passiflore possède d’autres bienfaits sur votre corps tout entier. Tout d’abord, elle calme l’hypersensibilité, l’irritabilité et l’hyperactivité. Elle est également utile dans les cas de sevrage de l’alcool, du cannabis ou des opiacées, et elle apaise les états d’extrême anxiété et d’agitation

Elle possède des vertus antispasmodiques et soulage maux de têtes, les crampes musculaires, ou encore, les douleurs des règles. Elle est antitussive et permet de soulager les crises d’asthme.

Les effets secondaires de la passiflore

Réputée pour ses propriétés sédatives et calmantes, la passiflore doit néanmoins être utilisée avec précautions. Il existe une seule contre-indication à son utilisation : c’est l’allergie à la passiflore. 

En outre, certains de ces effets indésirables sont rares :

  • Nausées et vomissements ;
  • Troubles digestifs ;
  • Réactions allergiques ;
  • Baisse de la vigilance liée directement à ses propriétés sédatives.

L’utilisation de la passiflore doit respecter quelques précautions d’emploi, à savoir :

  • Evitez la conduite de véhicules après la prise de passiflore ;
  • Faites attention aux interactions avec d’autres plantes, en particulier toutes celles qui agissent sur le système nerveux ou la coagulation sanguine (la valériane, l’ail, l’angélique, ou encore le trèfle rouge, le gingembre…) ;
  • Prenez garde aux interactions avec certains médicaments, notamment ceux qui fluidifient le sang, tels que les anticoagulants, les anti-agrégants plaquettaires, les médicaments qui sont toxiques pour le foie ou encore ceux qui ont des propriétés sédatives (les anxiolytiques, les somnifères, certains médicaments antalgiques, les antidépresseurs…) ;
  • Evitez de consommer de l’alcool lorsque vous faites une cure de passiflore ;
  • Limitez les cures de passiflore à quatre semaines maximum.

Ne prenez pas de passiflore en cas d’atteinte hépatique, de grossesse, ou d’allaitement (les substances actives risquent de passer dans le lait maternel). Enfin, ne réalisez pas de cure de passiflore avant l’âge de 12 ans. 

Au moindre doute, demandez conseil à votre pharmacien ou votre médecin avant de débuter un traitement par la passiflore. Si vos troubles persistent malgré le traitement, réalisez une consultation médicale pour trouver des solutions adaptées à votre problème.

Comment utiliser la passiflore ?

Passiflore et sommeil

La passiflore peut être utilisée seule, ou en association avec d’autres plantes pour le sommeil profond, comme l’aubépine, la mélisse, le houblon ou encore la camomille. Ce sont les parties aériennes séchées, les feuilles et la fleur de la passiflore qui contiennent les principes actifs. Une fois séchées, les fleurs de passiflore contiennent une grande quantité de flavonoïdes et d’alcaloïdes, deux substances réputées pour leurs propriétés relaxantes et calmantes. 

La passiflore existe sous plusieurs présentations : 

  • Extraits séchés (infusion) ;
  • Extrait aqueux (ampoule buvable) ;
  • Poudre totale (gélules) ;
  • Nébulisat (gélules) ;
  • Extrait sec (comprimés) ;
  • Extrait fluide glycériné de plante fraîche EPS (liquide).

Il existe de nombreux remèdes de phytothérapie conçus à base de plantes de passiflore et d’autres plantes aux vertus sédatives telles que l’aubépine, la valériane ou encore la ballote.

En infusion

Vous pouvez tout d’abord utiliser la passiflore en infusion : pour 150 ml d’eau bouillante, la dose est d’une cuillerée à café (soit 1 à 2 g) de poudre de passiflore, que vous laisserez infuser pendant dix minutes. Prenez cette quantité une à quatre fois par jour, entre les repas, dont une de préférence 30 minutes avant le coucher, afin de lutter efficacement contre vos troubles du sommeil.

Les tisanes à la passiflore sont vendues dans les boutiques biologiques, les herboristeries et les boutiques spécialisées dans la vente de thés, tisanes et herbes aromatiques en vrac. Vous pourrez également en trouver en grande surface sous forme de tisane de passiflore conditionnées en sachet. Il est également possible de trouver des infusions de passiflore dans les parapharmacies dotées d’un rayon herbes aromatiques et médicinales, ou encore, sur Internet.

L’extrait sec

Si vous utilisez de l’extrait sec hydroalcoolique de Passiflore, prenez 200 mg matin et soir. Si vous l’utilisez sous forme d’extrait fluide, prenez 1 cuillère à café d’EPS d’herbe de Passiflore dans un verre d’eau, 2 ou 3 fois par jour.

Pour des insomnies ponctuelles, on conseille l’équivalent de 400 à 800 mg d’extrait sec par jour sur huit à dix jours. Si vous êtes anxieux, et que vous souhaitez vous détendre, la passiflore peut être utilisée à raison de 200 à 400 mg d’extrait sec par jour.

La teinture mère

Si vous consommez la passiflore sous forme de teinture mère, la posologie est de 20 gouttes dans un verre d’eau matin, midi et soir.

En gélules

Si vous faites face à des difficultés d’endormissement, prenez 1 gélule de passiflore au dîner et au moment du coucher pendant 10 jours.

L’association de la passiflore avec d’autres plantes

La passiflore peut être utilisée en association avec d’autres plantes pour dormir. Si votre état de stress se traduit par des palpitations, les effets de la passiflore pourront être renforcés par ceux de l’aubépine.

Si vous êtes agité, hyperactif, ou encore, si vous souffrez de douleurs abdominales, l’association avec la mélisse officinale peut être intéressante et efficace afin de traiter vos maux.

Si vous souhaitez lutter contre les insomnies, et calmer vos troubles du sommeil, la passiflore peut être associée à la valériane. Cette combinaison puissante est également utilisée afin  d’accompagner l’arrêt des benzodiazépines, des médicaments anxiolytiques et somnifères aux effets indésirables multiples. En effet, la passiflore prend la place de ces substances dans le cerveau.

Vous l’aurez compris, pour améliorer la qualité du sommeil, vous endormir plus rapidement, et lutter efficacement contre l’anxiété qui vous tient trop souvent éveillé, la passiflore est une alliée de taille, à utiliser avec modération !