Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content

Dormir la tête au nord : bonne ou mauvaise idée ?

Pour passer une bonne nuit et se lever en pleine forme, il est recommandé de disposer d’une bonne literie et d’adopter une bonne position pour dormir. On entend dire fréquemment que bien orienter le lit aide à mieux dormir. Selon certaines croyances, dormir la tête au nord serait favorable, tandis que d’autres le déconseillent à tout prix. Mais d’où proviennent ces convictions, et qu’en dit la science ?

dormir la tête au nord

Dormir la tête au nord ou au sud : les origines de ces croyances

Le sommeil constitue un besoin physiologique essentiel pour notre santé. Or, le manque de sommeil n’a rien d’une nouveauté. Quelles que soient les époques, les troubles du sommeil ont toujours existé. De nombreuses cultures ont compris de manière empirique qu’un sommeil de qualité constituait la base du bien-être au quotidien, et d’une meilleure santé à long terme. L’aménagement de la chambre à coucher et, surtout, l’orientation du lit revêtent ainsi une importance capitale dans de nombreuses cultures. Mais quand il est question de déterminer dans quelle direction dormir, leurs avis divergent !

Le Feng Shui

Le Feng Shui signifie littéralement « vent » (« feng ») et « eau » (« shui »). Cette pratique chinoise ancestrale puise ses racines dans le taoïsme. Elle vise à harmoniser le flux de Qi (ou « chi »), le souffle vital, en fonction des principes du Yin et du Yang, des points cardinaux et des cinq éléments : 

  • Le bois ;
  • Le feu ;
  • L’eau ;
  • Le métal ;
  • L’éther.

Le Feng Shui favorise la santé, prospérité et relations harmonieuses. On l’utilise pour choisir l’emplacement des voies et bâtiments, mais aussi pour l’aménagement intérieur. Cette pratique accorde une importance capitale à la chambre à coucher, une pièce essentielle pour être en bonne santé. 

On entend souvent dire que le Feng Shui préconise de dormir la tête au nord et les pieds au sud pour profiter d’un sommeil profond et réparateur. Or, c’est une idée reçue. En réalité, le Feng Shui préconise d’adapter l’orientation de la literie en fonction de l’énergie des dormeurs : le Ming Gua. Ce chiffre de vie compris entre 1 et 8 détermine la meilleure orientation du lit :

  • Nord ;
  • Nord-Est ;
  • Nord-Ouest ;
  • Est ;
  • Sud-Est ;
  • Sud-Ouest ;
  • Sud.

Car l’art du Feng Shui est pointu, et dormir tête au nord ou dormir tête au nord-ouest, cela peut tout changer ! En outre, l’orientation du lit n’est pas le seul critère à prendre en compte. L’emplacement  du lit est lui aussi déterminant : il ne doit pas être devant une fenêtre ou directement face à la porte, ce qui vous exposerait à un flux de Chi trop dynamique pour pouvoir dormir sereinement.

Le Vastu Shastra

Le Vastu Shastra est un terme sanskrit signifiant littéralement « science de l’architecture ». Tout comme le Feng Shui, cette pratique ancestrale originaire d’Inde vise à organiser la conception, l’orientation et l’aménagement de l’espace pour aboutir à une symbiose avec la nature. 

Selon cette tradition,  il faut idéalement dormir la tête au sud afin de se coordonner parfaitement au magnétisme terrestre pour passer une bonne nuit. Il est aussi possible de dormir tête à l’est, suivant la direction de la course du soleil, pour bénéficier d’un bon sommeil, boostant la mémoire et favorisant les études. Cette direction est préconisée pour les enfants et les étudiants. 

En revanche, l’orientation au nord est absolument proscrite, car cela augmente les risques de réveil nocturne et de cauchemars. Selon les principes du Vastu Shastra, le pôle magnétique de la terre influence la pression artérielle, ce qui peut nuire à notre santé.

L’ayurvéda

L’ayurvéda (ou médecine ayurvédique) est généralement considérée comme la plus ancienne médecine holistique au monde, car elle remonterait à plus de 5000 ans. Envisageant l’humain dans sa globalité (corps et esprit), elle considère que la santé repose sur 3 piliers :

  • Le sommeil (nidra) ;
  • L’alimentation (ahara) ;
  • L’énergie sexuelle (brahmacharya).

Il est donc essentiel de bénéficier d’un temps de sommeil suffisant. Toutefois, le nombre d’heures de sommeil, l’horaire idéal (pour la sieste comme pour la nuit) et l’orientation du lit varient d’un individu à l’autre en fonction de son dosha (son type d’énergie vitale) : Vata, Pitta et Kapha. Toutefois, l’ayurvéda rejoint le Vasty Shastra : dormir au nord-est à éviter à tout prix !

Alors, pour bien dormir faut-il dormir la tête au nord ?

À ce jour, la science n’a pas permis de mettre en évidence une quelconque influence de l’orientation du lit sur la qualité du sommeil ou sur le cycle de sommeil. 

En revanche, les nombreuses études menées sur le sommeil ont permis de dégager quelques faits certains :

  • À l’exception d’une part infime de la population mondiale (1%), il faut au minimum 7 heures de sommeil par nuit pour rester en bonne santé ;
  • La température corporelle devant baisser de 1°C environ au moment de l’endormissement, la température idéale de la chambre est de 18 à 20°C.

Et si l’orientation du lit ne semble pas avoir d’impact, la position dans laquelle nous dormons peut en revanche être plus ou moins bénéfique.

  • Dormir sur le ventre est déconseillé, car cela provoque des tensions excessives au niveau du cou et des lombaires ;
  • Dormir sur le dos est considéré comme une excellente position, à condition d’adopter un bon oreiller, limitant les risques de ronflements ;
  • Pour les couples, dormir en cuillère améliore la santé et l’intimité.

Dormir sur le côté constitue une bonne position, à condition de savoir sur quel côté dormir : le côté gauche favorisant l’évacuation des toxines et le drainage lymphatique, il se révèle plus bénéfique. Toutefois, dormir en chien de fusil présente certains avantages aussi bien sur la droite que sur la gauche : c’est notamment une bonne position pour dormir avec un lumbago.

Comment savoir si vous devez dormir la tête au nord ou pas ?

dormir la tête au Nord

Si vous ressentez une affinité particulière avec le Feng Shui, le Vastu Shastra ou la médecine ayurvédique, vous pouvez consulter un praticien spécialisé. À défaut de faire appel à un praticien, le meilleur moyen de déterminer si le fait d’avoir la tête au nord vous aide à mieux dormir ou si cela vous perturbe, c’est encore de tester vous-même !

Le journal de sommeil : votre allié pour déterminer l’orientation optimale du lit

Pour tester l’orientation qui vous convient le mieux, l’idéal est d’utiliser un journal de sommeil – un simple carnet dans lequel vous reporterez quotidiennement les événements qui se déroulent au moment de l’endormissement, pendant le sommeil et au réveil.  

Il est important de procéder à ce test dans de bonnes conditions. Assurez-vous d’avoir une bonne hygiène de vie : 

  • Une activité physique quotidienne ;
  • Une alimentation saine et équilibrée ;
  • Une bonne hydratation tout au long de la journée.

Évitez par ailleurs la consommation de substances excitantes – préférez par exemple la tisane au café, au thé et aux sodas à partir de 14 heures. 

Dans la soirée, évitez les activités stressantes – par exemple, consulter vos mails pros – et les exercices physiques soutenus. Optez plutôt pour des activités propres à vous apaiser pour trouver le sommeil facilement : Pilates, yoga, relaxation ou méditation guidée.

Veillez à disposer d’une bonne literie : un matelas et un oreiller adaptés à votre morphologie, mais aussi une couette de saison. Votre chambre ne doit pas être trop chauffée, mais aussi protégée des lumières et bruits indésirables. Le cas échéant, n’hésitez pas à opter pour un dispositif d’aide au sommeil : Boules Quies ou masque de sommeil, par exemple. L’objectif est de créer un environnement parfait pour dormir.

Ces précautions permettent d’aller se coucher dans des conditions optimales, en limitant les facteurs perturbateurs environnementaux. Vous allez ainsi pouvoir déterminer si l’orientation du lit au nord pour dormir vous correspond ou pas.

Le matin, notez les événements et vos ressentis :

  • Avez-vous eu du mal à vous endormir, ou avez-vous sombré immédiatement dans les bras de Morphée ?
  • L’heure du coucher et du lever ;
  • Un éventuel éveil nocturne ;

Avez-vous la sensation d’avoir bien dormi ou ressentez-vous de la fatigue dès le réveil ?

Dormir tête au nord ou pas : que faire quand rien de fonctionne ?

L’orientation du lit ne semble pas améliorer la qualité de votre sommeil ? L’insomnie est l’un des plus courants : selon l’INSV (Institut National du Sommeil et de la Vigilance), elle affecte 1 Français sur 5. Ses principaux symptômes  sont des difficultés d’endormissement, des réveils nocturnes ou un réveil trop matinal, avec impossibilité de se rendormir. L’insomnie a en outre une résonance durant la journée.

Les troubles du sommeil sont fréquemment multifactoriels. Parmi les principaux facteurs de risque : le stress, une mauvaise hygiène de vie ou de sommeil, une mauvaise alimentation et le manque d’activité physique. Toutefois, les troubles du sommeil peuvent aussi être liés à une pathologie. Pour mieux dormir, il est impératif d’identifier les causes précises de vos insomnies afin de résoudre le problème. N’hésitez pas à prendre conseil auprès de votre médecin traitant.