Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content

Quelle est la température idéale dans la chambre à coucher ?

Pour passer de douces nuits, la température de votre chambre joue un rôle crucial. S’il fait trop chaud, ou trop froid, vous aurez non seulement du mal à vous endormir, mais devrez également faire face à de nombreux réveils nocturnes. Alors, pour profiter d’un sommeil profond, quelle est la température idéale ? Faisons le point sur les astuces qui vous accompagnent pour bien dormir !

Thermomètre

Quelle est la température idéale pour bien dormir en hiver et en été ?

La température idéale d’une chambre est de 18 ou 19 °C. Par ailleurs, notez qu’elle reste correcte si elle se situe entre 16 et 18°C. 

En effet, la température interne du corps humain est en moyenne de 37°C, mais cette dernière n’est pas constante. Elle est modifiée au cours de la journée. Ainsi, elle est à son maximum entre 16 h et 20 h et au plus bas entre 2 h et 5 h du matin. Ce cycle naturel est directement lié au cycle éveil / sommeil, et dépend des différentes productions d’hormones. Ainsi, afin de de pouvoir s’endormir, la température de notre corps doit diminuer de 1 à 1,5° C. Au moment du coucher, notre cerveau fait alors diminuer notre température corporelle, afin de faciliter notre phase d’endormissement. Pour trouver le sommeil plus rapidement, il est donc primordial de faire baisser la température de votre chambre, et cela, même si vous êtes frileux !

Faut-il mettre la clim pour mieux dormir lorsqu’il faut chaud ?

Oui, vous pouvez parfaitement mettre la climatisation s’il fait chaud dans votre chambre en été, à condition qu’elle soit bien réglée et entretenue. En cas de fortes chaleurs qui durent plusieurs jours, la climatisation vous permettra de mieux dormir, et de profiter d’un sommeil plus réparateur. Veillez toutefois à l’entretenir régulièrement et à bien la régler pour ne pas tomber malade.

En revanche, évitez de dormir avec un ventilateur. En faisant circuler l’air dans la pièce, il fait pénétrer dans vos sinus les poussières et le pollen présents dans la chambre. L’air brassé et envoyé vers vous risque d’assécher votre peau, mais également vos yeux. En effet, ce flux d’air continu provoque des sécheresses oculaires, notamment chez les personnes qui portent des lentilles.

L’impact d’une température trop élevée ou trop faible sur le sommeil

Si vous dormez dans une chambre trop chaude, cela perturbe la baisse de température interne qui aurait dû se faire naturellement dans votre corps. Cela impact non seulement votre endormissement, mais également la qualité de votre sommeil pendant toute la nuit. Et ce problème peut être mauvais pour votre santé et être à l’origine d’une fatigue chronique importante, de malaises, voire, chez certains dormeurs, de maux de tête.


Si, à l’inverse, vous dormez dans une pièce trop froide, votre corps et vos muscles essaient de produire de la chaleur : c’est ce que l’on appelle les frissons. Et ce processus de production calorifique entrave la qualité du sommeil.  Vos nuits sont moins réparatrices, vous vous réveillez fréquemment, et vous vous levez fatigué, avec l’impression de ne pas avoir dormi.

De façon générale, si vous vous exposez au froid ou à la chaleur pendant la nuit, vous dormez moins profondément : le sommeil à ondes lentes, qui redonne de l’énergie à votre corps, est diminué et la qualité du sommeil paradoxal est également affectée !

Quelle température pour la chambre de votre bébé ?

Là, encore, la température recommandée dans la chambre d’un bébé est de 19°C, ni plus, ni moins. Cette température permet d’éviter les risques d’hyperthermie, qui augmentent dangereusement la température du corps humain.

Afin de veiller à ce que la chambre de votre tout petit n’est pas surchauffée, un simple thermomètre suffit. Vérifiez la température à chaque fois que vous couchez votre bébé afin de vous assurer que la pièce n’est pas trop chauffée, ou à l’inverse, trop froide. Vous pourrez alors adapter sa tenue pour la nuit, ou le thermostat relié à votre système de chauffage en fonction de ce que vous indique le thermomètre.

Quelles astuces pour garder une température idéale dans sa chambre ?

Aérez votre chambre le soir

Le premier geste à adopter pour rester au frais chaque nuit, c’est d’aérer sa chambre dans la demi-heure qui précède le coucher. Pendant au moins 15 minutes, gardez les fenêtres ouvertes, et faites entrer la fraîcheur pour diminuer la température de la pièce. En aérant votre chambre le soir, vous limiterez également la prolifération des acariens, qui ont besoin de chaleur et d’humidité pour se développer.

Eteignez le chauffage dans la chambre

Avant d’aller au lit, il est également important d’éteindre le chauffage, notamment si vos radiateurs ne sont pas reliés à un thermostat. C’est ce qui vous permettra de profiter d’une température bien fraîche jusqu’au petit jour, et de mieux dormir. Et cerise sur le gâteau, c’est également l’occasion de faire de belles économies d’énergie !

Choisissez bien votre linge de lit

Pour ne pas avoir trop chaud la nuit, veillez également à bien choisir votre linge de lit. Optez pour des draps en coton, en lin ou en bambou. Ces matières naturelles prennent soin de faire bien circuler l’air dans l’ensemble du garnissage. Par ailleurs, vous pouvez vous tourner vers les protèges matelas thermorégulateurs : ils se placent entre le drap housse et le matelas, et vous aident afin de maintenir une température corporelle stable pendant toute la nuit. Pour éviter d’avoir trop chaud, ou trop froid lorsque vous dormez, le protège matelas thermorégulateur est un allié de taille !

Quelles autres astuces pour bien dormir la nuit ?

Faire attention à sa position

La bonne position pour dormir, c’est celle qui ne vous cause aucune douleur aux cervicales, au dos ou à la tête. Dans l’idéal, évitez de dormir sur le ventre, car cette position provoque des torsions importantes à la nuque. La position sur le côté ou sur le dos prendront davantage soin de votre corps. Mais ce qui compte vraiment, c’est que votre tête, votre cou et votre colonne vertébrale soient parfaitement alignés pendant toute la nuit. Pour profiter d’un sommeil réparateur, c’est le secret !

Faire attention au taux d’humidité

Thermomètre

Pour limiter les problèmes de respiration dus aux acariens, veillez à ce que le taux d’humidité de votre chambre se situe entre 50 et 55 %. Pour la chambre de jeunes enfants, ce taux se situe davantage entre 30 et 55 %. Vous pouvez acheter un petit thermomètre-hygromètre, afin de connaître le taux d’humidité réel dans votre pièce. Des humidificateurs ou déshumidificateurs d’air vous aideront ensuite à profiter d’une qualité d’air idéale !

Faire des exercices relaxants avant d’aller au lit

Si vous avez du mal à vous endormir, vous pouvez pratiquer des exercices relaxants avant le coucher. Les séances de méditation au sommeil peuvent être d’une grande aide, et vous aideront à lâcher prise avant de vous endormir.

Vous pouvez également pratiquer la cohérence cardiaque, qui vous aide à réguler votre système nerveux. Pour cela, la méthode 3-6-5 consiste à réaliser, 3 fois par jour, 6 cycles respiratoires, pendant 5 minutes. Chaque cycle se décompose alors en 5 secondes d’inspiration et 5 secondes d’expiration. Pour profiter de tous ses bienfaits, il est conseillé de réaliser au moins 3 séances par jour: au moment du réveil, au moment du coucher, et pendant la journée, lorsque vous avez besoin d’un retour au calme après un moment stressant.

Redonner du rythme à votre cycle circadien

Pour profiter d’un sommeil de qualité, couchez-vous et levez-vous à heures fixes chaque jour. Si votre rythme circadien est perturbé, si vous avez beaucoup de mal à trouver le sommeil le soir, et si vous êtes fatigué en journée, évitez de faire la sieste : elle peut contribuer à dérégler votre cycle éveil / sommeil.

Prendre un bain ou une douche tiède

Si, pendant l’été, vous avez envie de prendre une douche froide pour vous rafraîchir avant d’aller vous coucher, sachez que c’est une habitude contre-productive ! En effet, après avoir été au contact de l’eau froide, l’organisme va chercher à se réchauffer. Dès lors, afin de maintenir sa température de confort à 37°C, il va puiser dans les réserves énergétiques de votre corps, et, en faisant cela, il va produire de la chaleur. La bonne idée ? Prendre une douche tiède : l’eau, en s’évaporant du corps, va entraîner une réelle sensation de fraîcheur. Pour trouver le sommeil plus vite, c’est indispensable !

Prêt à retrouver Morphée plus facilement, à profiter de nuits plus douces, tout en réduisant votre consommation d’énergie ? Il est temps de baisser le chauffage et de laisser place aux nuits froides !