Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content

Bague anti ronflement : avis, fonctionnement et conseils

Masque CPAP, oreiller ergonomique, pince et orthèse anti ronflement, spray nasal, bandelette pour maintenir la bouche fermée ou remèdes maison comme une balle de tennis derrière la nuque… De nombreux moyens de lutter contre le ronflement sont proposés sur le marché de l’aide au sommeil. Il est vrai que les ronflements constituent un problème très répandu, aussi gênant pour la personne qui en souffre que pour celle qui partage son lit, puisque l’on estime qu’il gâcherait les nuits de 7 personnes sur 10. Parmi les solutions proposées : la bague anti ronflement.

bague anti ronflement

Comment fonctionne une bague anti ronflement ?

La bague anti ronflement est tout simplement anneau que l’on porte au doigt et dont la fonction principale est de réduire ou de stopper les ronflements. Cette solution garantirait ainsi un sommeil de qualité, sans devenir une source d’inconfort pour l’utilisateur, comme c’est le cas du dilatateur nasal ou de l’orthèse d’avancée mandibulaire.

Sur le côté de la bague se trouve une (ou deux) protubérance notable qui a pour fonction d’exercer une pression sur le doigt sur lequel il est porté. Il s’agit d’un point d’acupression, et la pression exercée par l’anneau vise à stimuler la circulation sanguine dans le corps ainsi que le système respiratoire. Pour un effet optimal, il est recommandé de mettre l’anneau anti ronflement une demi-heure avant d’aller se coucher.

Il existe plusieurs types de bagues anti ronflement sur le marché, avec différentes options. Par exemple, il existe des anneaux dans lesquels des aimants sont intégrés. Dans certains cas, les aimants ne sont présents que sur un côté, dans d’autres, ils sont présents sur les deux côtés. D’autres modèles sont également ajustables. 

Les produits d’entrée de gamme sont fréquemment réalisés  en cuivre. La majorité des produits sont toutefois fabriqués en acier inoxydable et ils ne contiennent pas de nickel. Il est à noter qu’ils sont difficiles à ajuster Certains fabricants optent  donc pour des matériaux spéciaux plus souples, comme l’argent.

Bague anti ronflement et acupuncture

L’anneau n’a pas de propriétés médicinales, mais il tire ses principes de la médecine traditionnelle chinoise, et plus spécifiquement de l’acupuncture. L’anneau a pour fonction de stimuler des points d’acupression  pour soulager les tensions et réduire les ronflements. Contrairement à l’acupuncture, cependant, aucune aiguille n’est utilisée ici :  une légère pression exercée par le matériau de l’anneau suffit à produire l’effet recherché.

Selon les principes de la médecine traditionnelle chinoise, le corps humain est parcouru par le Chi, un courant d’énergie vitale. Cette énergie circule dans l’organisme à travers une série de voies énergétiques appelées méridiens. Un blocage ou une obstruction des méridiens à certains points spécifiques est susceptible de  provoquer des douleurs et des maladies. Ainsi, l’insertion d’aiguilles ou l’application de pressions dans les méridiens améliore la circulation du chi et atténue les symptômes.

La bague anti ronflements fonctionne suivant le même principe que l’acupuncture, qui agit en stimulant les nerfs sensoriels sous la peau et dans les muscles, en entraînant, entre autres, la libération d’endorphines antidouleur.

L’intérieur de l’anneau comporte des bosses qui exercent une pression supplémentaire sur les vaisseaux sanguins liés aux voies nasales et au pharynx.

Il existe un lien entre ces points de pression et le système nerveux. Les neurones du système nerveux sont responsables de la contraction des muscles qui nous permettent de respirer normalement. L’un de ces nerfs est directement relié à l’auriculaire et il est facilement activé par la pression sur ce doigt, ce qui déclenche ainsi un flux d’énergie approprié et permet de calmer le corps.

La bague anti ronflement : c’est pour qui ?

La bague anti ronflement est conçue pour toutes les personnes qui ronflent, à l’exception les enfants, les adolescents et les femmes enceintes, qui ne doivent pas utiliser ce dispositif. En atténuant le ronflement, elle permet d’améliorer considérablement la qualité des nuits du ronfleur, mais aussi de la personne qui dort avec lui.

Si les hommes et les femmes peuvent utiliser l’anneau anti ronflement, les modalités diffèrent très légèrement :

  • A la main droite pour les hommes ;
  • A la main gauche pour les femmes.

En outre, l’anneau anti ronflement n’est pas efficace pour les personnes souffrant de problèmes médicaux sous-jacents ou de certaines pathologies

  • Déformation des voies aériennes, telle qu’une déviation de la cloison nasale ;
  • Surcharge pondérale importante – l’obésité entraîne une accumulation de dépôts de graisse dans le cou qui obstrue la circulation de l’air ;
  • Problèmes d’alcoolisme – consommation de grandes quantités d’alcool avant le coucher peut  faire ronfler) ;
  • Tabagisme – la fumée  provoque une irritation de la muqueuse de la gorge, ce qui entraîne un gonflement et donc une obstruction du passage de l’air.

Quels sont les avantages de la bague anti ronflement ?

En plus d’être une solution 100% naturelle et non chirurgicale, à la différence de l’opération classique consistant en un raccourcissement du voile du palais, l’anneau anti ronflement présente plusieurs avantages.

Un produit moins encombrant et plus pratique

De nombreuses méthodes courantes visant à réduire les ronflements agissent sur la cavité buccale et tentent d’en éliminer les causes. Ces dispositifs, souvent mécaniques, peuvent aider mais sont parfois encombrants et difficiles à manipuler en raison de leur conception. Son mode d’action étant basé exclusivement sur les principes de l’acupression, l’anneau anti ronflement est probablement le dispositif le plus discret pour arrêter de ronfler.

Un dispositif efficace contre le ronflement léger et occasionnel

Le ronflement est très fréquent : en France, on estime que 10 à 20 millions de personnes ronflent. On a longtemps dit que les hommes étaient les plus touchés : les études récentes tendent à prouver toutefois que 1 femme sur 4 est concernée. Outre la nuisance sonore susceptible de déranger toute la maisonnée, les ronflements provoquent de micro réveils qui nuisent à la qualité du sommeil et au bien-être au quotidien. L’anneau anti ronflement est une solution utile et facile à utiliser pour lutter contre le ronflement et pour renouer avec un sommeil réparateur.

Bien qu’il existe peu de preuves confirmant son efficacité pour éliminer les ronflements, certains fabricants affirment avoir mené des essais cliniques. Le dispositif aurait eu un effet sur 80 % des utilisateurs et  60 % d’entre eux se seraient même débarrassés complètement de leur problème de ronflement.

Un produit 100% naturel

L’une des principales préoccupations des personnes à la recherche de solutions efficaces contre le ronflement est l’absence d’effets secondaires. En plus d’être non invasifs, ces anneaux sont naturels et visent à améliorer le flux d’air pendant que vous dormez. En outre, ils n’interfèrent pas avec votre sommeil et leur utilisation élimine le besoin de médicaments ou de tout dispositif anti ronflement oral.

Un accessoire peu coûteux

En termes de prix, la bague anti ronflement est non seulement attrayante, mais elle constitue une alternative intéressante aux produits anti ronflement très coûteux. Les modèles d’entrée de gamme  coûtent une dizaine d’euros, tandis que certaines enseignes proposent des anneaux qui peuvent coûter plus de 70 euros. Cela est dû à certaines caractéristiques telles que le matériau, la finition, l’efficacité ou le design de la bague. 

Si de nombreuses boutiques en ligne proposent de larges choix de modèles, vous pouvez vous procurer une bague anti ronflement en pharmacie pour un tarif de  40 euros en moyenne.

Anneau anti ronflement : précautions à prendre

L’anneau anti ronflement est un produit relativement nouveau et les résultats d’études à long terme font donc défaut. Il suffit de consulter les sites web pour constater que les avis sur la bague anti ronflement sont mitigés. Si certains utilisateurs sont effectivement satisfaits, d’autres ne remarquent aucune amélioration.

Certains anneaux anti ronflement contiennent des aimants, qui permettent de maintenir la bague en place pendant la nuit. Par conséquent, les personnes portant un stimulateur cardiaque ne doivent pas utiliser ces dispositifs : si c’est votre cas, vous pouvez expérimenter des alternatives, comme l’oreiller anti-ronflement.

L’usage de la bague anti ronflement est contre-indiqué chez les femmes enceintes. La grossesse favorisant les ronflements, il est recommandé aux futures maman de s’orienter vers un coussin de grossesse pour dormir.

De même, ils peuvent ne pas convenir aux personnes souffrant d’allergies. Les modèles abondent sur le marché, et ils peuvent être fabriqués dans une grande variété de matériaux. La plus grande prudence est donc de rigueur si vous souffrez de certaines allergies : prêtez  une attention particulière à la composition du produit. Si vous remarquez que votre peau devient rouge ou enflée, vous devez cesser de porter l’anneau immédiatement. 

En outre, il  est important de ne pas considérer l’anneau anti-ronflement comme un dispositif médical : il ne s’agit donc pas à proprement parler d’un traitement anti-ronflement. Par ailleurs, l’usage de l’anneau anti-ronflement ne saurait dispenser de prendre conseil auprès d’un professionnel de santé. Et bien que les ronflements soient extrêmement courants, il est recommandé de les signaler, notamment à votre médecin traitant.

En effet, le ronflement peut constituer l’un des symptômes d’une pathologie, telle que l’apnée du sommeil.

Le diagnostic d’apnée du sommeil se base sur différents symptômes, en plus du ronflement, notamment :

  • Une fatigue importante durant la journée ;
  • Des difficultés de concentration ;
  • Des troubles de la mémoire ;
  • Des troubles de l’humeur ;
  • Des symptômes dépressifs ;
  • Une baisse de la libido.

L’apnée du sommeil tend à être plus courante chez les personnes en surpoids et chez les personnes de plus de 65 ans. En cas de doute, il est recommandé de consulter un spécialiste du sommeil disposant d’un arsenal diagnostique et thérapeutique adapté. 

A lire aussi :

Appareil anti ronflement : le guide