Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content

Bracelet anti-ronflement : comment ça marche ?

Pour lutter contre la ronchopathie, sans avoir à passer par la chirurgie, de nombreuses solutions existent sur le marché. Parmi elles, le bracelet anti-ronflement fait de plus en plus d’adeptes. Il s’agit d’un gadget qui émet des impulsions électriques lorsque le dormeur ronfle. Alors, cet accessoire vous permet-il vraiment de stopper les ronflements ? Comment fonctionne-t-il ? Est-il sans danger ? Zoom sur ce nouvel allié qui vous guide vers des nuits calmes !

Le ronflement, qu’est-ce que c’est ?

Le ronflement est un bruit rauque, émis par la bouche dû à des vibrations anormales du pharynx lors de l’inspiration. En effet, pendant la nuit, tous les muscles du corps se relâchent pour se reposer. C’est également le cas des tissus de la gorge, du voile du palais et de la langue qui, en se relâchant, entraînent un affaissement des voies respiratoires supérieures. L’air qui continue à passer dans les voies réduites va ensuite créer des vibrations sonores au niveau des tissus : c’est ce que l’on appelle le ronflement.

Les bruits de ronflement sont d’intensité variable, mais peuvent aller jusqu’à 100 décibels : de quoi perturber le sommeil de votre partenaire ! Heureusement, les produits anti-ronflement sont de plus en plus nombreux sur le marché…

Le bracelet anti-ronflement : qu’est-ce que c’est ?

Pour réinstaurer le silence dans votre lit, la promesse du bracelet anti-ronflement est simple : vous aider à arrêter de ronfler, grâce à des impulsions électriques émises dès que la ronchopathie se fait entendre pendant votre nuit de sommeil.

Bracelet anti-ronflement : fonctionnement

Comment arrêter de ronfler avec à ce type de bracelet ? Souvent, les ronflements sont provoqués par une mauvaise position de sommeil, lorsque la personne dort sur le dos. Grâce aux impulsions électriques que le bracelet provoque quand le dormeur ronfle, ce dernier est gêné dans son sommeil, et se retourne. Ce changement de position dans le lit vous permet alors d’arrêter de ronfler. Le hic ? Ce bracelet ne fonctionne que chez les personnes qui souffrent de ronflements lorsqu’elles dorment sur le dos

Mais plusieurs autres problèmes peuvent causer les ronflements :

  • Des muscles du pharynx trop relâchés : un phénomène qui survient avec le vieillissement ;
  • Une couche de graisse trop importante entre le muscle et la muqueuse de la gorge : une spécificité fréquente chez les personnes souffrant de surpoids ou d’obésité ;
  • Des amygdales trop volumineuses qui font obstruction : un facteur anatomique fréquemment observé chez les enfants.

Lorsque les ronflements sont dus à ces problèmes, le bracelet anti-ronflement ne sera malheureusement pas la solution la plus indiquée.

Où trouver un bracelet anti-ronflement ?

Les bracelets anti-ronflements sont de plus en plus plébiscités par les dormeurs, et sont parfois disponibles en pharmacie, ou sur internet. Prévoyez un budget d’environ 30 € pour vous procurer ce type de produit.

Quels avis pour les bracelets anti-ronflements ?

Les retours observés sur les bracelets anti-ronflements sont plutôt positifs. Nombreux sont les dormeurs à se dire agréablement surpris des effets de ce type de gadget sur leurs nuits. Attention toutefois, car certains professionnels de santé mettent en garde : ces impulsions électriques sont certes sans danger, mais elles sont à l’origine de nombreux micro-réveils, qui peuvent avoir de lourdes conséquences sur votre hygiène de sommeil, en fragilisant vos nuits.

Ce type de bracelet est souvent utilisé conjointement avec des applications de sommeil anti-ronflement : vous pouvez alors savoir quand vous ronflez, et analyser l’efficacité des impulsions sur vos ronflements, ainsi que les conséquences sur votre sommeil réparateur. Attention toutefois : il s’agit d’une solution intéressante en cas de trouble mineur, et si vos ronflements ne sont pas la conséquence d’une apnée du sommeil. Si vous êtes particulièrement fatigué lorsque vous vous levez le matin, ou si votre partenaire observe parfois que vous retenez votre respiration pendant le sommeil, n’hésitez pas à aller consulter un médecin. Il vous dirigera certainement vers des examens du sommeil, à réaliser en laboratoire, qui permettront d’observer les conséquences de vos ronflements sur la qualité de vos nuits, et de trouver des solutions adaptées.

Quelles autres solutions pour moins ronfler ?

Pour vous aider à lutter contre les ronflements la nuit, et épargner les boules Quies à votre partenaire, de nombreux appareils anti-ronflement existent sur le marché :

  • L’oreiller anti-ronflement : il place la tête du dormeur en bonne position, pour dégager les voies aériennes, lutter contre les problèmes respiratoires pendant le sommeil et stopper les ronflements ;
  • La bague anti-ronflement : ce dispositif anti ronflement fonctionne sur le principe de l’acupression. La bague présente de petites bosses, qui sont placées à l’intérieur de l’anneau. Ce sont ces bosses qui exercent une légère pression sur plusieurs points d’acupuncture liés à l’appareil respiratoire ;
  • L’orthèse anti-ronflement : ce sont des orthèses d’avancée mandibulaire, qui permettent de placer la mâchoire inférieure en position avancée pendant le sommeil, afin de faciliter le passage de l’air dans les voies aériennes supérieures.

Les sprays anti-ronflement, les ceintures anti-ronflement, ou encore, les bandelettes nasales (dilatateur nasal qui se place sur les narines) pourront également être des solutions anti ronflement intéressantes afin de mieux respirer la nuit, et profiter d’un sommeil plus réparateur ! Vous pourrez également essayer les solutions anti-ronflements naturelles, comme le fenugrec, le gingembre ou l’huile essentielle de lavande vraie, particulièrement utile en cas de ronflements émis à cause d’une congestion nasale ou d’une allergie. 

Si vous souffrez d’apnée du sommeil, l’appareil CPAP est le traitement le plus recommandé. Il amène un léger flux d’air dans un masque nasal, que la personne porte pendant toute la nuit. Grâce à ce flux d’air, les voies respiratoires restent ouvertes, permettant aux dormeurs de respirer librement. Chez certains patients ayant d’importants troubles respiratoires pendant le sommeil, des opérations contre le ronflement pourront également être envisagées.