Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content

Orthèse anti-ronflement : le guide

Pour lutter contre les ronflements, les solutions se font de plus en plus nombreuses sur le marché. Parmi elles, l’une est particulièrement appréciée par les dormeurs, qui voient la qualité de leur sommeil s’améliorer de façon conséquente : l’orthèse anti-ronflement. Alors, qu’est-ce que c’est ? Comment ça fonctionne ? Quel budget prévoir pour ce type d’accessoire d’aide au sommeil, et surtout, comment être sûr de bien le choisir ? On vous en dit plus sur cette solution qui pourrait bien vous  faire passer, à vous et à votre partenaire, une douce nuit !

orthèse anti ronflement

Orthèse anti-ronflement : c’est quoi ?

Une orthèse anti-ronflement, également appelée orthèse d’avancée mandibulaire (OAM) ou gouttière, est un appareil anti-ronflement, le plus souvent utilisé dans le traitement de l’apnée du sommeil légère ou modérée. 

Elle permet de réduire les ronflements, ou de traiter le bruxisme chez certains dormeurs, qui se manifeste par le grincement des dents pendant le sommeil. Pour être efficace, cet appareil doit être porté tout au long de la nuit. Alors, comment ça fonctionne ?

Orthèse anti-ronflement : comment ça marche ?

L’orthèse anti-ronflement maintient la langue et la mâchoire inférieure (la mandibule) vers l’avant, afin d’étirer le pharynx. Cette position permet d’éviter l’obstruction des voies respiratoires, et laisse l’air y circuler librement.

Quels impacts l’orthèse anti-ronflement a-t-elle sur votre sommeil ?

Un impact sur l’apnée du sommeil

L’orthèse anti-ronflement est une alliée de taille pour les personnes souffrant d’apnées du sommeil, et permet également de traiter le ronflement produit par la vibration des tissus lors du rétrécissement des voies respiratoires. 

Si vous faites de l’apnée du sommeil, et que vous avez l’habitude de dormir avec une machine d’assistance respiratoire, vous pourrez utiliser l’orthèse dentaire lors de vos voyages. Facile à transporter partout, elle sera une solution de secours très efficace pour vous aider à mieux respirer pendant le sommeil.

Un impact sur le bruxisme

L’orthèse d’avancée mandibulaire permet également de traiter le bruxisme. Ce mouvement inconscient des maxillaires entraîne un grincement des dents. On distingue ici deux types de bruxisme : 

    1. Le bruxisme statique, qui se manifeste par une crispation de la mâchoire avec serrement des dents, sans mouvements latéraux de la mandibule ;
  • Le bruxisme dynamique, qui entraîne un grincement des dents avec des mouvements de va et vient de la mâchoire.

Ce phénomène peut avoir des conséquences importantes sur la dentition, tels qu’une usure prématurée de l’émail ou de la dentine, un affaissement de la mâchoire, ou encore, des troubles de l’articulation temporo-mandibulaire (mâchoires qui se bloquent). Chez certaines personnes, le bruxisme peut également entraîner des maux de tête ou des douleurs aux oreilles.

Un impact sur la qualité du sommeil

En facilitant votre respiration pendant la nuit, cet appareil vous permet de retrouver des nuits sereines. Vous améliorez votre santé en réduisant les conséquences du ronflement et de l’apnée du sommeil sur votre organisme. Vous profitez d’un sommeil plus profond, plus réparateur, et gagnez en énergie. Vous vous levez plus en forme, et les conséquences sur votre journée sont également nombreuses ! 

Lorsque vous éloignez vos troubles du sommeil, et profitez de nuits suffisamment régénératrices pour votre corps, vous gérez mieux vos émotions, et êtes de meilleure humeur. Vous renforcez également votre mémoire, vos facultés d’apprentissage, vous êtes plus motivé, plus concentré, plus vigilent. Cerise sur le gâteau : lorsque vous n’avez plus de dette de sommeil, vos défenses immunitaires sont renforcées ! Vous l’aurez compris, les bonnes raisons de reprendre le contrôle de vos nuits sont nombreuses…

Comment choisir son orthèse anti-ronflement ?

L’orthèse dentaire est une solution anti-ronflement buccale, dont le choix doit être guidé par certains critères…

Opter pour une orthèse qui s’adapte à votre bouche

Il existe plusieurs types d’orthèses anti-ronflement :

  • Les orthèses universelles : elles sont vendues en pharmacie, et s’adaptent à peu près à toutes les mâchoires. Elles peuvent être inconfortables pour certains dormeurs car elles ne sont pas ajustées à 100% à leur bouche ;
  • L’orthèse d’avancée mandibulaire sur-mesure : elle est en général prescrite sur ordonnance et conçue sur-mesure en laboratoire par un dentiste ou un orthodontiste. Cet appareil amovible est alors moulé sur la dentition du patient. L’objectif ? Permettre à l’orthèse d’épouser parfaitement la mâchoire, pour un confort optimal qui ne gêne pas l’endormissement et qui n’altère pas la qualité du sommeil. 

L’idéal, lorsque l’on recherche une orthèse anti-ronflement, c’est de se tourner vers un appareil entièrement adaptable. Il existe certains dispositifs vendus sur le marché qui s’adaptent à 100% à votre mâchoire. Thermoformables dans l’eau, ils peuvent être plongés dans l’eau chaude afin que les matériaux médicaux deviennent malléables. En mordant sur les gouttières, vous les déformez afin de les adapter à 100 % à votre dentition. L’opération est répétable : si vous avez fait une erreur, si vous avez mal placé vos mâchoires, ou que vous avez un nouvel appareil dentaire et que votre empreinte dentaire a changé, vous n’avez pas besoin de racheter une nouvelle orthèse anti-ronflement. Il vous suffit de replacer l’appareil sous l’eau chaude, pour reprendre l’empreinte !

Une solution idéale pour profiter d’un appareil anti-ronflement confortable, vraiment adapté à votre mâchoire, sans avoir à dépenser les centaines d’euros que coûtent les orthèses sur-mesure.

Choisir une orthèse anti-ronflement approuvée par professionnels de santé

Pour être certain de vous tourner vers un appareil dont l’efficacité est prouvée, optez pour une orthèse anti-ronflement dont l’efficacité e été évaluée et prouvée dans les hôpitaux, les cliniques, les spécialistes du sommeil, les ORL et les dentistes.

Ces professionnels de santé sont les plus à même de vous guider vers des solutions efficaces, qui ont fait leur preuve auprès de nombreux patients. Tournez-vous vers une orthèse testée grâce à des études cliniques fiables, réalisées au sein de cabinets, de cliniques ou encore d’institutions publiques. 

Si vous souffrez d’apnée du sommeil ou si vous avez des suspicions d’apnée du sommeil, consultez un spécialiste afin d’effectuer un examen du sommeil de contrôle sans et avec orthèse. L’efficacité de l’orthèse devra être contrôlée dans un délai maximal de 3 mois par une polygraphie ventilatoire ou une polysomnographie. Par ailleurs, un suivi rigoureux devra être effectué sur le long terme par un spécialiste du sommeil, tous les 6 mois.

Se tourner vers une orthèse réglable au millimètre près

Optez pour une orthèse anti ronflement thermoformable qui vous donne la possibilité de personnaliser votre avancée mandibulaire de 0 à 15 mm avec 1 mm de précision. C’est ce critère qui garantit en réalité l’efficacité et le confort d’une orthèse anti-ronflement. Sans cet ajustement précis, les risques d’inconfort sont réels, et pourraient causer des réveils intempestifs et des difficultés d’endormissement. C’est même l’un des critères reconnus et recommandés par la Société de Médecine du Sommeil en France dans le choix d’une orthèse dentaire. 

En effet, si l’avancée n’est pas réglable, elle ne s’adaptera pas à votre bouche avec exactitude, et vous aurez des difficultés à la porter. Si le réglage de l’orthèse est trop faible, l’efficacité sur le ronflement sera moindre. En enfin, si le réglage que vous effectuez est trop important, cela peut être inconfortable : vous ne vous sentirez pas parfaitement à l’aise, et la qualité de vos nuits sera à coups sûrs impactée. 

Pour être certain de passer des nuits confortables, sans ronflement, tournez-vous donc vers un appareil qui permet une adaptation à votre mâchoire et à votre bouche au millimètre près. Grâce à des systèmes de réglages simples, qui vous donnent une indication claire du niveau d’avancée, vous mettez toutes les chances de votre côté pour passer des nuits sereines.

Opter pour une orthèse dentaire qui reste en place pendant la nuit

Au cours d’une nuit de sommeil, les dormeurs ouvrent la bouchent, changent de position, et risquent alors de perdre leur orthèse anti-ronflement. Pour limiter les risques, tournez-vous vers une orthèse de qualité, qui accompagne tous vos mouvements et reste bien en place pendant la nuit. Efficacité anti-ronflement garantie jusqu’au petit jour !

Choisir une orthèse dentaire anti-ronflement confortable

Pour vous endormir facilement, et éviter les réveils nocturnes, votre orthèse dentaire doit être confortable à porter. Elle ne doit être à l’origine d’aucune douleur, et ne provoquer aucun sentiment de gêne à long terme.

Certaines études cliniques menées par les marques d’orthèse leur ont permis de créer des orthèses qui s’adaptent à la dentition des utilisateurs dès la première nuit. Le secret ? Les pressions sont réparties de façon uniforme sur toutes les dents, évitant les douleurs dentaires. C’est notamment le cas de l’orthèse anti-ronflement Oniris : après de nombreuses études, la marque a réussi à concevoir un appareil anti-ronflement thermoformable dans l’eau : après avoir été plongés dans l’eau chaude, les matériaux utilisés pour créer l’orthèse deviennent malléables. Il vous suffit ensuite de mordre sur les gouttières afin qu’elles s’adaptent avec précision à votre dentition !

Comment entretenir son orthèse anti-ronflement ?

Après chaque utilisation de l’orthèse, il est recommandé de la rincer à l’eau froide, et de la frotter avec une brosse à dent souple. Evitez les brosses à dents à poils durs, qui n’accèdent pas facilement à certaines zones de l’orthèse. Dans la mesure du possible, évitez d’utiliser la même brosse à dent pour vous laver les dents : vous risquez de transférer les bactéries de votre bouche à la gouttière, et vice-versa. 

De temps en temps, vous pouvez également utiliser du bicarbonate de soude afin de nettoyer votre orthèse dentaire. Mélangez le bicarbonate de soude à de l’eau afin de former une pâte, et utilisez la pâte que vous obtenez afin de brosser votre gouttière.

Combien coûte une orthèse dentaire ?

Le budget à prévoir pour une orthèse dentaire anti-ronflement dépend en réalité du type d’appareil vers lequel vous vous tournez. Les orthèses anti-ronflement vendues en pharmacie sont disponibles à des prix d’environ 40 à 80 €. Quant aux modèles réalisés sur mesure, le coût de revient est d’environ 500 à 700 euros.

Certaines orthèses sont remboursées par la Sécurité Sociale : pour savoir si vous pouvez profiter de cet avantage de taille, n’hésitez pas à vous rapprocher de votre médecin traitant, d’un dentiste ou d’un ORL.

Les autres solutions anti-ronflement qui méritent d’être connues

Certaines particularités anatomiques comme une largeur des mâchoires, de la langue, des amygdales et des végétations, un problème de cloison nasale, ou un voile du palais mou peuvent influencer un manque d’espace pour respirer convenablement, et provoquer des ronflements. Si vous souffrez de ce problème, vous pourrez également vous tourner vers d’autres accessoires d’aides au sommeil tels quel :

  • Les bandelettes nasales : positionnées sur les ailes du nez,  elles écartent légèrement les narines du ronfleur, permettant ainsi à l’air de passer plus facilement. Cette solution nasale anti-ronflement améliore le confort respiratoire du dormeur tout au long de la nuit ;
  • La bague anti-ronflement : elle se place sur l’auriculaire et est constituée de boules sur l’intérieur de l’anneau, qui agissent par acupression afin de traiter les causes du ronflement ; 
  • Le spray anti-ronflement : il se vaporise dans la gorge, afin de la lubrifier le mucus, et stopper les ronflements ;
  • L’oreiller anti-ronflement (ou coussin anti-ronflement) : il place le dormeur en bonne posture, avec la mâchoire légèrement relevée : c’est ce qui permet à l’air de mieux circuler, et d’éviter les ronflements ;
  • Le bracelet anti-ronflement: c’est un dispositif électronique à mettre au poignet pendant la nuit, qui détecte les ronflements. À chaque ronflement, le bracelet émet de petites impulsions électriques, indolores mais toutefois gênantes, qui poussent alors le ronfleur à changer de position ;
  • La ceinture anti-ronflement : elle possède une boule au niveau du dos, visant à empêcher le dormeur à se placer dans cette position dorsale, qui provoque les ronflements ;
  • Les solutions anti-ronflement naturelles : huiles essentielles de lavande, infusions de fenugrec ou encore gingembre pourront vous aider à lutter efficacement contre les ronflements qui gâchent vos nuits !

Alors, quelle solution anti-ronflement allez-vous tester ?