Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content

Bébé tousse en dormant : que faire ?

La toux de bébé n’est pas une maladie, mais le symptôme clinique d’une pathologie. Il s’agit en effet d’un mécanisme de défense de l’organisme qui consiste à éliminer les mucosités qui encombrent les voies aériennes. Chez les tout-petits, elle est principalement causée par des infections virales des voies respiratoires, par un reflux gastro-oesophagien ou encore par l’inhalation d’un corps étranger. Toutefois, elle peut troubler le sommeil de bébé. Pourquoi bébé tousse en dormant ? Comment le soulager ? Quand s’inquiéter ? On vous dit tout.

bébé tousse en dormant

Pourquoi bébé tousse pendant son sommeil ?

La toux de bébé est fréquemment bénigne. Bébé tousse simplement pour dégager ses voies respiratoires en réponse à une irritation. Et l’irritant le plus courant est tout simplement le mucus, la sécrétion permettant de nettoyer et humidifier les voies nasales. Les poussées dentaires constituent une autre cause courante de la toux de bébé : survenant vers l’âge de 6 à 8 semaines, elles provoquent une hypersalivation. 

D’autres causes sont susceptibles de provoquer la toux chez bébé, de gravité variable :

  • Une infection bactérienne ou une infection virale des voies respiratoires, telles que la bronchite, la rhinopharyngite, la rhinosinusite, l’otite ou la bronchiolite ; 
  • Le reflux gastro-oesophagien ;
  • La laryngite virale – considérée comme une urgence médicale chez le bébé ;
  • Les allergies, notamment alimentaires ;
  • L’asthme du nourrisson ;
  • L’érythème infectieux (ou “cinquième maladie”) ;
  • L’inhalation d’un corps étranger – morceau de nourriture, petit objet, etc. qui nécessitent une intervention d’urgence si la toux s’accompagne de difficultés à respirer.

La toux de bébé peut enfin être accentuée par un facteur environnemental : lorsque l’air est trop sec dans la chambre à coucher, cela provoque un épaississement du mucus, qui devient plus difficile à évacuer.

Bébé tend à tousser davantage durant son sommeil à cause de la position allongée, qui amplifie le phénomène d’obstruction de ses voies respiratoires. Même si le fait de tousser ne réveille pas systématiquement bébé, cela peut réduire le temps de sommeil de bébé ou nuire à la qualité de ses nuits.

Bébé tousse : quand consulter ?

La toux constituant une réponse de défense, le recours à un traitement est déconseillé et, le plus souvent, inutile. Dans certains cas, toutefois, un examen médical est indispensable. Si bébé pleure pendant son sommeil, notamment, il est important de vérifier qu’il n’ait pas de fièvre.

 Il est recommandé de consulter rapidement le pédiatre si :

  • Bébé de moins de 3 mois tousse et qu’il est enrhumé ;
  • Bébé ne veut pas dormir ;
  • S’il ne s’alimente pas ou peu ;
  • Il a de la fièvre ;
  • La toux est persistante et semble douloureuse ;
  • Bébé vomit ;
  • Sa peau bleuit ;
  • Il s’hydrate moins.

N’hésitez pas à aller aux urgences ou appeler le SAMU si :

  • Bébé semble avoir quelque chose de loger dans les voies respiratoires ;
  • Il est pâle :
  • Il a les lèvres bleues ;
  • Il crache du sang ;
  • Il est léthargique.

Il est indispensable de consulter rapidement votre pédiatre s’il y a des antécédents d’asthme ou d’allergies dans la famille. Il est aussi conseillé de consulter lorsque la toux persiste plus de 10 jours.

En cas de consultation liée à la toux, le pédiatre peut parfois procéder à des examens complémentaires, tels que des tests allergiques ou une radiographie, voire vous orienter vers un ORL. Toutefois, l’examen clinique suffit dans la grande majorité des cas à établir un diagnostic et prescrire un traitement adapté.

Le type de toux de bébé contribue à établir un diagnostic. La toux sèche évoque ainsi le rhume, l’étouffement, la coqueluche, la grippe ou encore l’allergie ou la sinusite. Une toux grasse évoque davantage la pneumonie, tandis qu’une toux dite “aboyante” évoque le croup (une inflammation de la trachée). 

Le médecin ne prescrit ni médicaments ni sirops contre la toux chez les enfants de moins de 24 mois. Il ne prescrit pas non plus de médicament pour fluidifier les sécrétions bronchiques, car ces traitements sont contre-indiqués. En outre, la toux “grasse” est une toux productive : elle permet l’évacuation des sécrétions. 

À partir de deux ans, des médicaments contre la toux peuvent être prescrits, mais exclusivement pour traiter la toux sèche, non productive. Enfin, il peut prescrire du paracétamol contre la fièvre et pour soulager la douleur liée à la toux.

Bébé tousse en dormant : l’oignon, une solution naturelle efficace ?

Lorsque bébé tousse dans son sommeil, un remède de grand-mère bien connu consiste à placer un oignon coupé en 2 sous son matelas au moment du coucher. Ce type d’astuce peut prêter à sourire, et pourtant : oui, cela fonctionne !

L’oignon doit ce “super-pouvoir” à deux éléments :

  • Le sélénium, agissant comme un antioxydant, il prévient les maladies respiratoires ;
  • La quercétine, qui prévient inflammations et allergies.

Pour en profiter, il est généralement conseillé de couper l’oignon dans une coupelle et de la placer sous le lit de bébé. 

Seul inconvénient : l’odeur, qui est prononcée ! Pour pallier cet inconvénient, aérez la chambre de bébé ne suffit pas toujours. Prévoyez de la cannelle ou des clous de girofle : faites-les infuser et placer la casserole dans la pièce pendant au moins 30 minutes.

Vous pouvez opter pour une variante : 

  • Coupez l’oignon en dés et écrasez-le pour en obtenir le jus ;
  • Mélangez le jus à une cuillère à café de miel ou de sucre roux.

Attention : il est déconseillé de donner du miel aux enfants de moins de 12 mois, car il contient des bactéries que les tout-petits ne sont pas encore en mesure de digérer, ce qui peut provoquer un botulisme infantile : préférez le sucre roux.

Toux pendant le sommeil de bébé : autres astuces efficaces

L’automédication est déconseillée, y compris quand il s’agit de sirops contre la toux, inappropriés pour les tout-petits. Toutefois, certaines astuces contribuent à soulager bébé s’il tousse en dormant.

Redressez le bébé

Le fait d’être allongé accentue la toux. Pour soulager bébé, vous pouvez donc le redresser de 30° environ, en glissant un coussin sous son matelas.

Surveillez le taux d’humidité de la pièce

On estime que le taux d’hygrométrie idéal est de 40 à 60% dans la chambre de bébé. C’est d’autant plus important lorsqu’il tousse. Afin de favoriser un meilleur écoulement nasal, le taux d’humidité doit être de 50% au moins. Si vous ne disposez pas d’un humidificateur, vous pouvez déposer une serviette humide ou un bol d’eau sur le radiateur.

Veillez à bien hydrater bébé

Il est particulièrement important que bébé soit bien hydraté s’il a de la fièvre. L’eau calme aussi l’irritation – à partir d’un an, vous pouvez également proposer de l’eau additionnée d’un peu de miel à bébé.

Faites une inhalation

L’inhalation constitue un excellent moyen de soulager la toux nocturne de bébé et de réduire la gêne respiratoire. Puisqu’il est un peu petit pour cet exercice, opter pour une astuce toute simple : faites couler de l’eau chaude dans la salle de bain, afin de produire de la vapeur.

Lavez le nez de bébé

Nettoyer le nez de bébé avec un sérum physiologique permet d’évacuer les sécrétions. Le sérum est disponible en spray ou en dosettes. Procédez de préférence au lavement avant les repas et avant le coucher – que ce soit pour la nuit ou pour la sieste de bébé.

Comment prévenir la toux chez bébé ?

Les médecins recommandent d’éviter les antitussifs, car la toux de bébé constitue un mécanisme de défense qui limite radicalement les risques d’obstruction. Toutefois, certaines bonnes habitudes permettent d’éviter à bébé d’avoir besoin de tousser !

Soignez l’environnement de sommeil de bébé

Comment faire dormir bébé dans de bonnes conditions ? En commençant par prendre soin de sa chambre ! Veillez à l’aérer chaque jour, y compris en hiver. Outre le taux d’humidité, surveiller la température ambiante, qui doit d’être de 20°C. Il est important de savoir comment habiller bébé pour dormir en fonction de la saison et de la température ambiante, afin qu’il n’est ni trop chaud, ni trop froid.

Veillez à conserver un environnement sain

Lorsque bébé vient au monde, son système immunitaire n’est pas encore opérationnel. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle les tout-petits ont de fréquents épisodes de fièvres : cela n’a rien d’inquiétant, loin de là ! Ce n’est toutefois pas une raison pour les exposer aux microbes et  agents pathogènes. Veillez donc à ne pas laisser de mouchoirs usagés à portée de leur main, et à bien vous laver les mains avant de prendre soin de bébé.

Lisez aussi :

Comment faire dormir bébé dans son lit ?

Bébé qui ronfle.

Gare au tabagisme passif

Pour éviter toute irritation pulmonaire chez bébé, gare au tabac : il constitue l’une des principales causes de l’asthme du nourrisson. Bien entendu, il est fortement déconseillé de fumer à proximité des tout-petits. Il est aussi risqué de fumer dans la maison, même en son absence. Le tabac reste en effet présent 12 heures sur les meubles.

Pour en savoir plus sur le sommeil de bébé :