Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content

Comment faire dormir bébé dans son lit : nos conseils

Les problèmes de sommeil de bébé représentent l’une des principales préoccupations des jeunes parents. La principale interrogation est généralement de savoir quand bébé va faire ses nuits. Pourtant, très vite, une autre problématique se présente : bébé refuse de dormir dans son lit, et l’heure du coucher tourne à l’affrontement. La tentation est grande, alors, de l’installer dans le lit parental. Bonne ou mauvaise idée ? Et comment lui apprendre à apprivoiser son propre petit lit ?

Faire dormir bébé dans son lit

Quand (et pourquoi) faire dormir bébé dans son lit ?

Pour bébé, le sommeil est un besoin physiologique essentiel pour son développement. C’est pendant son sommeil qu’il récupère physiquement et qu’il intègre tout ce qu’il a vécu et appris au cours de la journée. C’est aussi pendant son sommeil que son organisme sécrète l’hormone de croissance. Il est donc essentiel de respecter le temps de sommeil de bébé

Les jeunes parents associent parfois l’apprentissage du sommeil de bébé au fait qu’il fasse ses nuits. Il s’agit toutefois d’un processus bien plus complexe que cela. Entre la sortie de la maternité et l’âge de 3 ans, le cycle de sommeil de bébé évolue considérablement. Au fil des mois,  bébé va expérimenter des phénomènes nouveaux pour lui. Le cauchemar de bébé fait ainsi partie de son développement normal. Il est alors tentant d’installer bébé dans le lit parental, mais cette habitude entrave son apprentissage de l’autonomie.

Au cours de son apprentissage du sommeil, votre bébé doit apprendre à s’endormir seul, dans son petit lit. À défaut de devenir autonome, il risque de développer une insomnie dite « conditionnée » vers l’âge de 4 ans. Ce type de trouble du sommeil impacte à la fois la vie de famille – l’heure du coucher tournant au cauchemar – et le manque de sommeil occasionné complique considérablement les premières années de scolarité de l’enfant.

8 conseils pour faire dormir bébé dans son lit

Faire dormir bébé dans son lit, cela implique en premier lieu de s’assurer qu’il va bien ! Si bébé ne veut pas dormir, il est possible qu’il exprime un malaise. Il pourrait être incommodé par une poussée dentaire, de la fièvre ou encore un trouble digestif. Par ailleurs, un nouveau-né n’est pas en mesure de réguler sa température corporelle, et il pourrait donc avoir trop chaud ou trop froid : c’est la raison pour laquelle il est indispensable de savoir comment habiller bébé pour dormir.

Accompagner bébé dans son apprentissage du sommeil

À la sortie de la maternité, votre bébé dort jusqu’à 18 heures par jour. Incapable de différencier le jour de la nuit, il se réveille toutes les 2 à 4 heures pour boire, ce qui est un rythme éprouvant pour de jeunes parents. Malgré tout, vous pouvez prendre d’emblée certaines habitudes. Allaitement ou biberon : évitez de systématiquement endormir bébé au sein ou dans vos bras. Vous pouvez dès lors instaurer un rituel du coucher en lui chantant une berceuse et le placer dans son berceau avant qu’il ne soit complètement endormi.

Aider bébé à apprivoiser sa chambre

Pour certains enfants, la chambre constitue un environnement anxiogène. Afin d’éviter cet écueil, aidez votre enfant à apprivoiser les lieux et à se les approprier. La pièce ne doit pas être exclusivement réservée à la nuit ou à la sieste de bébé. Il est important qu’il y passe aussi du temps avec vous pour s’amuser – vous pouvez par exemple y installer son tapis de jeu. 

Bien choisir le lit de bébé

Pour dormir dans son lit, bébé a besoin de se sentir en sécurité. Pour ça, il ne doit pas se sentir perdu au milieu d’un espace trop vaste. Comment faire dormir un bébé d’1 mois dans son lit ? En adoptant le berceau, plus adapté à la corpulence d’un bébé qui sort de la maternité, et jusqu’à l’âge de 6 mois. Lorsque bébé passe au petit lit, il est essentiel d’assurer sa sécurité en choisissant le couchage avec soin : le matelas doit être ferme et aux dimensions précises du lit pour éviter tout risque d’étouffement.

Bien coucher bébé

Pour dormir dans son lit, bébé doit être dans une position confortable. C’est aussi une question de sécurité. Afin de limiter radicalement les risques de mort subite du nourrisson, évitez de faire dormir bébé sur le côté. Il est aussi fortement déconseillé – voire interdit – de faire dormir bébé sur le ventre. Jusqu’à ce qu’il soit en mesure de se retourner tout seul (vers l’âge de 6 mois), bébé doit dormir sur le dos.

Adopter une routine du dodo

Faire dormir bébé dans son lit

Comptine, berceuse, câlin ou massage : les rituels sont très rassurants pour bébé. La « routine du dodo » lui permet de l’apaiser et de se mettre en condition pour s’endormir paisiblement dans son lit. Ce rituel doit s’accompagner d’horaires fixes – ce qui vaut pour la sieste comme pour la nuit.

Evitez les interventions nocturnes inutiles

Entendre bébé qui ronfle ou bébé qui tousse en dormant : pour de jeunes parents qui accueillent leur premier enfant, il est courant d’intervenir trop rapidement. Or, des réveils nocturnes inutiles perturbent le sommeil de bébé, et il devient très difficile de le remettre dans son lit. Il est important de comprendre le train du sommeil de bébé. Au cours des premiers mois, l’endormissement de votre enfant est suivi d’une phase de sommeil agité : il remue et fait des mimiques, et cela est tout à fait normal. Lorsque bébé pleure dans son sommeil, cela signifie parfois simplement qu’il passe d’un cycle de sommeil à l’autre. Avant de faire quoi que ce soit, attendez de voir si bébé va vraiment se réveiller ou s’il se rendort aussitôt !

Comprendre les régressions du sommeil de bébé

L’apprentissage du sommeil de bébé n’est pas linéaire. Alors qu’il semble tout à coup sur le point de faire ses nuits, le voici qui refuse obstinément de dormir. On nomme ces « marches arrière » des régressions du sommeil. Ces étapes sont frustrantes pour les parents, mais elles font partie du développement normal de leur enfant. La régression du sommeil à 4 mois, à 8 mois ou encore à 10 mois est donc incontournable ! Malheureusement, il n’existe pas de solution miracle. Alors, comment faire dormir un enfant de 8 mois dans son lit alors qu’il est en pleine régression du sommeil ? Il s’agit de faire preuve de constance et de patience. Même si cela est éprouvant – car vous-même, vous avez besoin de sommeil – il est recommandé d’éviter de coucher bébé dans le lit parental. Usez plutôt du rituel du coucher, que vous pouvez répéter en l’espaçant par exemple de 5, 10 et 15 minutes. N’hésitez pas à le raccourcir, en vous en tenant à des câlins.

Miser sur le doudou

Le doudou constitue un allié précieux pour aider bébé à dormir dans son lit. Il le rassure pour dormir, en particulier lors de la régression du sommeil des 9 mois – moment où un bébé comprend que ses parents et lui sont des personnes distinctes et où il traverse une période d’angoisse de la séparation.